Voyages en français

MiroirsCulture et médias

Qu’apprenons-nous d’une société à travers son patrimoine, son cinéma, ses médias, sa littérature, ses oeuvres d’art ?

Tapez un mot pour en connaître le sens :

La télévision en France

Télé poubelle ou télé culturelle ?

Souvent accusée de rendre son public passif, et de ne pas permettre le développement de l’esprit critique, la télévision représente néanmoins le premier loisir des Français qui avouent consacrer 3h07 par jour au petit écran, soit 50 minutes de plus que surfer sur Internet. Les films, journaux télévisés et documentaires sont leurs programmes favoris. La télévision reste allumée même si personne ne la regarde ! Les Français aiment particulièrement manger devant la télévision et suivre ainsi les informations avec le journal de 13h ou celui de 20h qui dure près de 30 minutes.

En France, il y a 3 chaînes publiques généralistes : France 2, France 3 et France 5, qui dépendent du même groupe et 3 chaînes privées : TF1, M6 et Canal Plus (une chaîne cryptée avec certaines plages horaires "en clair").

Avec l’arrivée de la chaîne franco allemande Arte en 1992, les cinéphiles et les amateurs d’ histoire et de culture ne doivent pas renoncer à leur passe-temps favori. Ainsi, l’émission Karambolage remporte un franc succès auprès des personnes qui s’interrogent sur leurs pratiques ou leurs habitudes culturelles....

Les chaînes locales représentent également une alternative pour toutes celles et ceux qui portent un intérêt particulier à leur ville. Depuis 2001, TV7 Bordeaux offre aux Bordelais et aux habitants de l’ensemble du département de la Gironde un programme grand public de contenu informatif. L’émission " A 2 pas de chez vous " fait découvrir les associations de quartier ou bien celle de " Ça part en live " présente la musique, les lieux et tendances pour ceux qui aiment sortir.

Avec le développement des chaînes privées, disponibles sur le câble ou sur la TNT (Télévision Numérique Terrestre), le choix des programmes s’est élargi, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous : les émissions de télé-réalité envahissent le petit écran en incitant les téléspectateurs à la passivité, voire à la vulgarité.
Pourtant, c’est sur France 2, une chaîne publique, que l’émission "La zone Extrême", un documentaire supposé observer et prévenir certaines dérives de la télévision, a fait débat pendant l’année 2010.


Regardez un extrait de cette émission :

Que pensez-vous de la télé-réalité ? Est-elle aussi omniprésente dans votre pays ?

Das Fernsehen in Deutschland

Das Fernsehen in der Bundesrepublik ist vielfältig und stellt einen wichtigen kulturellen, sozialen, politischen und wirtschaftlichen Teil der deutschen Medienlandschaft dar. Als meinungsbildendes Medium fällt es in die Kulturhoheit der Bundesländer und wird daher in erster Linie von ihnen geregelt und verwaltet.

Die meisten deutschen Haushalte verfügen mittlerweile über mindestens einen Fernsehanschluss. Das Fernsehen zählt in Deutschland heute zu den Leitmedien. Die Hauptsendezeit liegt zwischen 20 Uhr und 22:30 Uhr. Da die Hauptausgabe der Tagesschau, die meistgesehene Nachrichtensendung im deutschen Fernsehen, seit Jahrzehnten von 20 Uhr bis 20:15 Uhr läuft, beginnt das Abendprogramm nahezu aller Sender um 20:15 Uhr. Der private Sender RTL ist in Deutschland der beliebteste TV-Sender, danach folgen die öffentlich-rechtlichen Sender ARD und ZDF.

Welche Rolle spielt das kleinste Bundesland in der Fernsehlandschaft? Radio Bremen wird auch über die Grenzen des Sendegebiets hinweg gesendet: Seine Reportagen und Dokumentationen greifen Themen aus Bremen und Bremerhaven auf, die aber auch für die ganze Republik spannend sind!

La televisión en España

La variedad es la característica que más valora la audiencia de televisión que se emite en España, seguida de sus contenidos de entretenimiento, según datos del CIS recogidos en el informe trimestral de la Defensora del Espectador, Oyente e Internauta de RTVE (2011).

El 43,6% dice que la televisión "es variada y se puede elegir"; el 17,2% destaca que "proporciona entretenimiento" y el 9,1 que "proporciona información". Lo menos valorado es su papel formativo (1,1%) y la ausencia de publicidad (0,6%). Un 44,6% opina que hay "mucha" o "bastante" calidad en las parrillas.

Como tónica habitual en este tipo de sondeos, los españoles dicen que los programas que más les gustan de la pequeña pantalla son los telediarios e informativos (38,5%), por delante de las películas (14,2%), los culturales y documentales (9,5%) y las series y comedias (8,3%). Los programas y retransmisiones de fútbol (6,1%) y las tertulias (5,6%) aparecen a continuación.

Respecto al papel que deben jugar las televisiones públicas, los telespectadores mencionan en primer lugar el de garantizar contenidos de calidad (29,3%), seguido de los de garantizar información política e imparcial (23,9%) y difundir la cultura (21,1%).

Según otra encuesta (2010 - Barómetro del CIS), el 68% de los Españoles cree que la calidad de la televisión es baja.
El principal mal que destaca la mayoría es la "telebasura". Más de la mitad de los entrevistados (51,4%) que suspenden a la "tele" lo hacen porque ofrece "mucha telebasura", seguidos de los que se quejan de "malos contenidos en general" y de que es "repetitiva y poco variada".

La 1 de TVE es la cadena preferida por una mayoría (23,7%), seguida de Antena 3 (14,9%), Telecinco (12,7%), Cuatro (8,3%), laSexta (8,1%) y La 2 (6,5%). De los canales autonómicos, los que reciben mejor nota son, por este orden, Canal Sur, TV3 y Canal 9.

El barómetro del CIS también se ha detenido en conocer la opinión de los españoles sobre la TDT (Televisión Digital Terrestre). Lo más valorado por la ciudadanía es que tras el "apagón analógico", hay más canales especializados, se pueden ver los programas en versión original y se puede escuchar la radio por el televisor.

Pero los Españoles siguen pasando una media de tres horas diarias mirando la televisón aunque cada vez más usuarios acceden a contenidos de TV a través de la Red.

Saber más: J. Bermejo Berros, especialista de la televisión, autor de "Génération Télévision", nos da su punto de vista sobre la televisón. Según el, hay elementos que tenemos que tomar en cuenta cuando se habla de este tema:
La televisión no es mala ni buena.
La televisión no es neutra.
La televisión forma parte de un sistema empresarial.
La televisión no está sola, convive con otras pantallas.
La televisión está evolucionando.
Se puede leer su artículo completo, bajando el fichero siguiente.

PDF - 75 KB

Fuentes:
Periodista digital
Economista.es
Wikipedia
Dénos su opinión sobre el tema, en su idioma o en francés, en la sección "comentarios".

Hacer clic en "Commenter cet article".

TV time!

http://www.flickr.com/photos/kevinmccarthy/2179753892/The United Kingdom has a strong tradition of public service broadcasting, and the BBC, established in 1922, is the world’s first national broadcasting organization. With it’s mission to "inform, educate and entertain", it has a worldwide reputation for quality, and no advertising.

But there is also Channel 4, a state-owned commercial public service broadcaster, which is known for its innovation, experiment and creativity in the form and content of programmes, and its appeal to the tastes and interests of a culturally diverse society. The two commercial analogue broadcasters are ITV and Five.

Television is funded via a television licence, which is compulsory in order to receive any publicly broadcast television service, from any source, including the commercial channels, cable and satellite transmissions. The money from the licence fee is used to provide radio, television and Internet content for the BBC, and Welsh-language television programmes for Welsh channel S4C.

Daytime television is mostly made up of children’s programmes, chat shows, and home decoration and gardening programmes. Evening TV offers a selection of documentaries, current affairs, films and, of course news programmes, such as the BBC’s News at 10.

Record viewing figures

Four television broadcasts have achieved viewing figures of more than 30 million, and constitute true shared cultural moments in the nation’s imagination. They are the 1966 World Cup Final (with 32.30 million viewers), the funeral of Princess Diana (1997), the Royal Family documentary of 1969, and the Christmas 1986 episode of the soap opera EastEnders, in which Den divorced Angie under the watchful eye of 30.15 million viewers.

Top TV programmes

A poll of the 100 Greatest British Television Programmes, compiled by the British Film Institute in 2000, is useful as an indication of what were generally regarded as the most successful British programmes of the 20th century. The top 10 programmes are:

1. Fawlty Towers BBC2 1975-1979

2. Cathy Come Home (The Wednesday Play) BBC1 1966

3. Doctor Who BBC1 1963-1989, 1996, 2005-

4. The Naked Civil Servant ITV 1975

5. Monty Python’s Flying Circus BBC2 1969-1974

6. Blue Peter BBC1 1958-

7. Boys from the Blackstuff BBC2 1982

8. Parkinson BBC1/ITV 1971-1982, 1998–2007

9. Yes Minister / Yes, Prime Minister BBC2 1980-1988

10. Brideshead Revisited ITV 1981

Source: http://en.wikipedia.org/wiki/TV_in_the_UK

Tv Reality

La reality TV, importata in Europa dalle televisioni d’oltreoceano, costituisce ormai il format più diffuso di produzione televisiva degli ultimi anni, sebbene in Italia essa sia già conosciuta dagli anni Ottanta. In questa categoria si inscrivono tutti i programmi che mostrano (o almeno, dovrebbero mostrare) la realtà in modo oggettivo e neutrale. Con il passare degli anni, a questo copione narrativo dello “spettacolo del reale” si sono aggiunti anche sistemi di televoto e di partecipazione più o meno interattiva del pubblico a casa, che può così esprimere pubblicamente le proprie preferenze e apportare significative modifiche all’andamento del programma.

Il Reality Show in Italia è totalmente inflazionato: i programmi reality sono moltissimi e sono rivolti a qualsiasi fascia d’età. In questo modo, tutto viene trasformato in reality, ogni aspetto, anche intimo, della vita di tutti i giorni viene spettacolarizzato e strumentalizzato per “fare audience”, ovvero per raccogliere consenso tra il pubblico.

Ma il reality, sebbene sia massicciamente presente nelle programmazioni delle TV italiane, è davvero così amato dagli italiani? Secondo un recente sondaggio, l’opinione pubblica sembra schierarsi contro il reality show, spesso volgare ed eccessivo, privo di morale e diseducativo per il pubblico di giovane età.
È anche vero, però, che nonostante le costanti lamentele del pubblico, l’audience non cala mai: insomma, tutti criticano il reality, ma molti continuano a guardalo.

Ad ogni modo, da una ricerca condotta da Comunicazione Perbene, gli italiani vorrebbero meno reality nei palinsesti della televisione italiana, mentre vorrebbero veder aumentare la quantità di programmi di varietà (78%), i documentari (68%), i quiz (49%): queste cifre sembrano dimostrare che gli italiani, allora, forse preferiscono vedere la televisione come un mezzo di divulgazione della cultura, più che uno strumento per assistere a litigi in diretta e “tele-risse”.

23 commentaire(s) Commenter cet article

moderación a priori

Este foro es moderado a priori: tu contribución sólo aparecerá una vez validada por un/a administrador/a del sitio.

¿Quién eres?
  • Conectarse
Tu mensaje
  • Para crear párrafos, deja simplemente líneas vacías.

Añadir un documento
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.

  • La télévision en Espagne 28 de mayo 14:40, por Mercedes

    Et s’il existait une télé culturelle où on pouvait voir et écouter des œuvres de théâtre classiques et modernes, des programmes avec des romans de tous les temps dramatisés, de programmes de musique d’actualité, des concerts classiques…?
    Mais…ça, c’était la télé de mon enfance dans laquelle un petit dictateur court de taille, gouvernait mon pays et mon futur. Les JT ne parlaient que de lui comme d’un dieu dans la Terre, nous vivons presque tout à fait isolés du reste du monde. Pourtant, quelques programmes de TV étaient de vrais chefs d’art avec des moyens techniques très modestes et beaucoup de talent. On n’écoutait jamais des gros mots et tous les présentateurs et les invités étaient très polis et on ne se tutoyait jamais. Cependant, les intellectuels, appelaient la télé « la cage conne » (la caja tonta). Il y avait seulement une chaîne et dans quelques parts privilégiées du territoire, il y en avait une deuxième chaîne.
    De nos jours, nous en avons beaucoup de chaînes, il y a de la liberté d’expression (ou presque), on peut utiliser les moyens techniques plus sophistiqués et nous ne parlons plus de la cage conne, mais de la télé poubelle.
    Est-ce qu’il y a eu une chute général de la qualité en télévision, est-ce que n’on trouve plus des programmes culturels ou intéressants comme avant ou, peut-être
    nous ne savons que critiquer et regarder toujours le côté négatif ?

  • La télévision en France 23 de mayo 16:19, por Susana

    Je ne sais pas combien de temps les espagnols regardent la télévision, mais je suis sûre que ça doit être plus de 3 heures par jour. Et chaque fois qu’on parle de la télévision je me pose la même question : est-ce qu’on regarde la télé-poubelle parce qu’il n’y a pas d’autres options, ou il n’y a pas d’autres options parce qu’on regarde uniquement la télé-poubelle ?
    D’après moi, la télévision espagnole est envahie par la télé-réalité parce que ce type de programmes sont les seuls qui ont une large audience.
    Une autre question très énervante : la guerre des audiences, à cause de laquelle un programme presque intéressant peut être émis moins d’une semaine.
    C’est très habituel en Espagne de parler au travail des émissions du jour antérieur, et c’est très curieux d’écouter les critiques par rapport aux programmes de télé-réalité, même si tout le monde les a regardées. C’est peut-être comme on l’a dit dans ce blog-ci, que l’intérêt de les voir est simplement pour avoir un bon thème de conversation demain avec les collègues ? Je n’en suis pas sûre...

  • Das Fernsehen in Deutschland 15 de diciembre de 2011 15:14, por Papa Noël

    Je ne connais pas le paysage de la télévision en France, mais après avoir lu le petit article je suis persuadé qu’on peut comparer la situation de la télévision en France avec celle-ci en Allemagne. Il y a les chaînes publiques et privées dans les deux pays. A cela s’ajoute le fait que la qualité des émissions des chaînes privées se dégrade. Les chaînes comme par exemple RTL ou ProSieben émettent beaucoup de émissions de « télé-réalité ». Sans aucun doute ces émissions ne sont pas réelles du tout. Malheureusement beaucoup de gens regardent cettes émissions. C’était très étonnant pour mois de réaliser que les Français regardent plus que 3 heures de la télé par jour. Mais je pense que ce nombre serai le même en Allemagne. A mes yeux on a besoin de plus chaînes comme par exemple "arte" pour améliorer la qualité de la télévision en Allemagne.

  • TV time! 9 de noviembre de 2011 11:06, por AC

    Si vous aviez beau temps, les chiffres changeraient : c’est certainement lié, vous avez raison, avec aussi la qualité des programmes, comme vous le dites. Nous devrions vérifier si cela se confirme dans les autres régions du sud, en Andalousie par exemple.

  • TV time! 8 de noviembre de 2011 19:04, por Robert Murray

    Alors, les français passent un peu moins de temps regardant la télévision que les anglais. Il est possible que nos programmes de télé soient mieux, mais également, si nous aurions le temps de l’été comme dans le midi, certainement nous sortirions plus les soirs, et donc, les chiffres changeraient.

    J’ai des difficultés faire des comparaisons entre la télé de nos deux pays. J’aime bien les documentaires des chaines françaises, mais je préfère celles qui ne sont pas d’origines anglophones. En écoutant une partie de la parole originale en anglais, à basse niveau, suivi par la traduction française, en plein volume, ça ne m’aide pas ni à comprendre ni à apprendre.

    En plus, je ne parle pas toujours assez couramment le français, pour apprécier toutes émissions. Pour exemple, ici en Angleterre, j’aime bien le quiz ‘University Challenge’, bien que en France dans le genre ‘quiz’ je préfère ‘qui va gagner des millions

  • Tv Reality 14 de junio de 2011 20:55, por Nico

    Je pense qu’il y a les 2, surtout dans les émissions comme Secret Story 5, mais il faut savoir regarder ce genre de programme comme un divertissement et c’est tout.

  • La televisión en España 23 de mayo de 2011 16:59, por Campanilla

    La télévision en Espagne est un peu déprimante : il y a peu d’options. La télévision publique, qui a supprimé la publicité imitant la France, répond au pouvoir politique du moment, ou à un public « culte et marginal », qui a vu sa programmation de plus en plus réduite. On trouve aussi la "télé jaune" "televisión amarilla" (ou la tv Esteban)où les critiques, les cris, et les potins partagent leur espace avec les programmes de « téléréalité », où tout peut se vendre et où la culture n’est qu’un mot dépourvu de sens. Les feuilletons, les films et les journaux ne servent qu’à différencier la fin d’un espace et le début du suivant.
    Je croyais que cela était sur le point de s’améliorer avec la TNT, mais ma joie est devenue incrédulité lorsque j’ai vu qu’il s’agissait des mêmes émissions qui se répètent comme un écho sans fin.
    Je commence à penser que les meilleures chaînes sont Disney Chanel et Boing… et que les meilleures diffusions n’arrivent pas chez le consommateur !

  • Das Fernsehen in Deutschland 16 de marzo de 2011 20:23, por PROF

    Dans les articles en français, en espagnol (cliquer sur le drapeau en haut à gauche de l’écran), et en anglais, on apprend que les gens regardent la télévision plus de trois heures par jour. Qu’en est-il en Allemagne, est-ce la même chose ? Nous aimerions bien le savoir !

  • La televisión en España 16 de marzo de 2011 20:20, por Prof

    Bnjour à tous !
    Je vous trouve très critique sur la télé, le média pourtant le plus regardé (d’après l’article en français et l’article en espagnol, dans ces deux pays on regarde la télé en moyenne trois heures par jour, ce qui me parait énorme !) !
    Et finalement, si la télé-réalité n’avait pas que des inconvénients ? Y a-t-il des programmes de télé-réalité qui sont plus défendables que d’autres ? Pourquoi ces émissions marchent-elle aussi bien ? Il doit y avoir une raison pour laquelle les gens la regardent avec autant de passion, que ce soit en Espagne ou en France (les français juraient il y a 15 ans que ce type de programme ne marcheraient jamais chez eux !). Sont-ils tous d’un si bas niveau culturel comme vous le dites Catalina ?
    Beatriz nous raconte que quand elle était petite, elle regardait plutôt la télé espagnole car elle vivait en Espagne et c’est ce dont on parlait à l’école. Je connais pas mal de gens, souvent plus âgés, qui aiment regarder la télé le soir, en sachant que des amis regardent la même chose et pourront en parler le lendemain. C’est peut-être ça l’intérêt de la télé-réalité, donner de la matière aux conversations, le lendemain en prenant un café ?

  • La televisión en España 16 de marzo de 2011 12:36, por Catalina Lorenzo

    En général je regarde peu la télé, mais si je dois donner une opinionsur les émissions télévisées, je trouve qu´il y a trop de programmes qu´on peut qualifier de télé poubelle.
    Toutefois, il y a aussi des programmes qui ont une autre orientation. En général, je deteste la téle réalité, parce que je la trouve vulgaire et sourtout elle n´apporte rien.
    Malheuresement, ont doit reconnaitre que ce sont ces programmes, qui sont les plus regardés par les espagnols.
    Mes programmes favouris, ce sont les journaux télévisés, les émissions scientifiques, et d´histoire ey aussi les séries, en général, les séries américaines.
    Je pense que par rapport à les televisions d´outre pays, la télé espagnole a un nombre excessif de programmes qu´on peu qualifier de télé poubelle.
    Je trouve ça grave et malheuresement cela re`flète le niveau culturel de la plupart des spectateurs de la télé, mais pas des espagnols.