Voyages en français

PratiqueEspace MOOC

Les clins d’oeil sonores du MOOC "Travailler en français"

Les clins d’oeil de Mathieu Popinot !
(Janvier - février 2014)


Travailler au sein d’une équipe multiculturelle

Alors ordre du jour : bœuf bourguignon. Bon, comme le disait Euripide "Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble." Donc , On va commencer par un petit remue-méninges et après on analysera les stratégies.

Alors,... le bœuf bourguignon. Des idées... Oui, repas de famille, de la viande, une soupe, une soupe...! du vin, des légumes, fast food, euh...bon. On va explorer tout ça plus tard.

Premier point, Le bœuf bourguignon n’est pas l’affaire d’un légume, ou d’un Bourguignon, mais le résultat d’un travail d’équipe où chacun par ses compétences contribue au succès du produit. Mais, et là j’en viens au Deuxième point : le bœuf bourguignon, c’est la combinaison de vos spécificités et la mise en valeur de vos différences. C’est ça qui donne au produit son côté unique. Madame Carotte, ... Madame Carotte ! Vous voulez intervenir. Effectivement, vous par exemple vous apportez la couleur au plat. Et vous M. Loignon, quelle est votre valeur ajoutée ? … Exactement, la note sucré. Attendez pas tous à la fois, Madame Pinard, vous ? Ben vous, c’est l’esprit, le moteur du projet, enfin. Bon Monsieur Patate est absent on est en train d’essayer de je joindre par skype... Pardon ? Comment ça, il n’y a pas de patate dans le bœuf bourguignon ?...

La lettre de motivation

Alors, les lettres de motivation pour le poste de chef de rédaction. Comment il s’appelle celui-la : Monsieur Balzac. Josiane, Balsac , c’est Breton, non ? Ta ta ta... “Fort de mon parcours, je possède une excellente maitrise des règles orthographiques, car “Un mot vaut une idée dans un pays où l’on est plus séduit par l’étiquette du sac que par le contenu”. Il se prend pour qui lui !

Alors, Monsieur Proust. “Je serai heureux de pouvoir vous rencontrer afin de vous expliquer le cheminement de ma pensée depuis le jour où l’image de cette offre d’emploi que je croyais disparue me revint à l’esprit sous la forme d’une idée nouvelle qui n’avait jamais été oubliée... A oui, y en a... 9 pages quand même. Bon c’est pas mal, mais il y a aucun esprit de synthèse là.

Monsieur Martin. Na na na, dynamisme, relationel, flexibilité, ah , enfin un qui a compris !

L’entretien de recrutement

“les conseils qui valent de l’or, rapportent rarement de l’argent“

Restez politiquemet correct, et n’hésitez pas a prendre position

- Êtes -vous pour ou contre les crocodiles ?
- Pour, 100 pour 100 pour, j’adore les crocodiles.
- Quelles sont vos pires qualités ?
- Attendez je pense que votre question n’est pas claire.

Sachez mettre en avant vos qualités, et soyez toujours aimable

- Si vous étiez un super héro, vous seriez lequel ?
- Monsieur Propre, je pense.
- Ce un stylo, vendez-le-moi.
- Non, je vous le donne, c’est cadeau !

Quels sont vos meilleurs défauts ?

- Alors, j’y avais jamais pensé, mais euh, c’est à dire que j’ai parfois tendance à écouter trop de musique, je pense que je suis un peu mégalomane.

Soyez clair et precis dans vos réponses

- Qu’est-ce que vous emmenez avec vous sur une ile déserte : une table ou un ventilateur ?
- Plutôt la table. Ouais, là sans hésiter, je prends la table.

Où et comment chercher ?

“On n’est jamais si bien servi que par soi -même”

- En fait, je cherche un boulot de créa dans la publicité. C’est bien ça la pub, non ?
- Ben ouais, c’est pas mal.
- Et donc pour ça, je dois définir mon profil, tu vois. Faire le point sur mes compétences.
- Tu sais il y a des pros hein pour ça. Pourquoi t’irais pas voir un conseiller d’orientation.
- Non, non, c’est pas nécessaire je vais faire le point moi-même.
- Bon...
- D’abord, j’aime bien regarder la télé et je pense que ça, c’est important. Et puis je m’intéresse à plein de truc : le foot, et le sport aussi. Et je parle aussi couramment le français hein. Bon ok, c’est ma langue maternelle. Enfin bref, tu vois bien que je peux faire le point sur mes compétences, tout seul.
- “Ben oui, je vois ça. On n’est jamais si bien servi que par soi-même”...

Le curriculum vitae

"Le ciel était fini, la terre était finie, les animaux étaient finis, l’homme était fini. Dieu pensa qu’il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le cœur n’y était plus. Il n’avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d’urgence de l’activité, de nouveaux projets, de gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae..."
(Le CV de Dieu, de J.L Fournier.)

0 commentaire(s) Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.

Plus

Info +

Vous voulez enregistre vos pastilles sonores sur le thème du travail ? Allez au bas de l’article, cliquez sur "Commenter cet article" et enregistrez-vous ! Ne dépassez pas une minute !