Voyages en français

PortraitsPaul
Ils se sont installés en France et plus particulièrement en Aquitaine. Pourquoi ? Comment ? Ecoutons-les nous raconter leur parcours !

Prénom : Paul
Etat civil : marié à une française, 3 enfants
Profession : scénariste et cogérant du site www.360cityscape.com
Lieu de vie : Bordeaux
Raison de sa venue en France : amour et mariage
Signes particuliers : créatif

Lire la transcription de la vidéo

Fiche pédagogique

Portrait et auto-portrait -
fiche étudiant - Niveau A2/B1


Paul nous en dit plus :

Si j’étais un personnage historique français, je serais Marcel Pagnol qui avait un joli accent ! Il fut professeur d’anglais.
Si j’étais un personnage historique anglais, je serais Shakespeare qui a su créer sa propre langue, c’est la langue de Shakespeare, aussi maudite par les écoliers anglais que la langue de Molière !

- Une fête française que j’apprécie : surtout les fêtes qui tombent un mardi ou un jeudi (en Angleterre les "Bank Holidays" tombent toujours un lundi). Mais plus sérieusement, la fête du travail qui permet aux syndicats d’exercer leur droit de grève. J’aime également beaucoup Noël à Bordeaux, la ville devient encore plus ravissante toute habillée de lumières.

- Un lieu en Gironde ou en Aquitaine que j’aime beaucoup : il y en a beaucoup, mais pour commencer j’aime la vue du pont de Pierre, on voit la flèche de Saint Michel, la Dame de la Liberté et Notre Dame d’Aquitaine, et puis la vue de la façade de Tourny est saisissante. 

- Une expression française qui m’amuse : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

- Les cinq phrases (ou mots) en français qu’il est indispensable de connaître avant de s’installer : bonjour (que mes compatriotes le sachent, on ne le dit qu’une fois à une même personne dans la même journée), salut (ça permet de s’entraîner à prononcer le "u"), merci (qui, en réalité, veut dire "non" quand on vous demande si vous voulez vous resservir à table) ; Je t’aime bien (ne pas oublier le "bien" sinon cela peut finir en mariage ; merci de votre accueil (que vous ayez été bien reçu ou non).

- Ce que j’aurais aimé savoir sur la vie en France avant de partir : la fermeture des commerces le lundi (mon premier dimanche dans un village où je séjournais, j’ai fait la grasse matinée, par conséquent j’ai raté la boulangerie et j’ai dû m’alimenter avec un paquet de Petits Beurres et une bouteille d’Oasis en attendant l’ouverture le mardi) ; la difficulté de décrocher un travail, ne serait-ce qu’un job alimentaire en attendant des jours meilleurs ; de prévoir un grand placard pour les photocopies des papiers administratifs qu’on doit impérativement conserver pour fonctionner en bon citoyen. 

- Un conseil à donner à une personne qui va venir s’installer en Aquitaine dans des circonstances similaires aux miennes : apprendre à intégrer les valeurs propres à son pays d’adoption sans pour autant perdre son identité, celui qui s’obstine à se demander pourquoi certaines choses ne sont pas comme dans son pays d’origine ferait mieux de faire du tourisme.

0 commentaire(s) Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.