Voyages en français

PortraitsHeinrich
Ils se sont installés en France et plus particulièrement en Aquitaine. Pourquoi ? Comment ? Ecoutons-les nous raconter leur parcours !

Prénom : Heinrich
Année de naissance : 1969
Lieu de naissance : Munich
Situation de famille : Marié, 2 enfants
Raison de la venue en France : Etudes / travail
Signe particulier : La curiosité

Lire la transcription de la vidéo

Fiche pédagogique

Portrait et auto-portrait -
fiche étudiant - Niveau A2/B1

Heinrich nous en dit plus :

Si j’étais un personnage historique français, ce serait ...
J’hésite entre Tabarli (le navigateur) et Jean Prouvé (l’architecte).

Si j’étais un personnage historique allemand, ce serait Alexandre de Humboldt ; c’est un naturaliste, géographe et explorateur allemand, né le 14 septembre 1769.

- Une fête française que j’apprécie : le feu d’artifice pour le 15 août, jour de mon anniversaire ; j’aime aussi la fête de la musique, un événement populaire amical et démocratique.

- Un lieu en Gironde que j’aime beaucoup : difficile de choisir ... le Parc Majolan à Blanquefort pour son air insolite ; le dernier étage de la cité administrative de Bordeaux pour la vue ; la vallée du Ciron pour son calme et les plages de Lacanau pour l’espace.

- Une expression française qui m’amuse : "C’est comme pisser dans un violon", ... si l’expression veut dire que l’on n’obtient aucun effet, je rigole en imaginant la tête du violoniste.

- Les cinq phrases (ou mots) en français qu’il est indispensable de connaître avant de s’installer :
"Merci madame, c’était délicieux, mais je suis rassasié ..."
"Bonjour monsieur / Madame, auriez vous l’amabilité de me dire ou je peux trouver ..."
"Pourrais-je avoir un grand crème s’il vous plaît" (et non un "café au lait", expression qui trahit tout les allemands)
"Permettez moi de me présenter ..."
"Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, Madame, l’expression de mes salutations distinguées". La plus belle formule que je connaisse pour clore un courrier.

- Ce que j’aurais aimé savoir sur la vie en France avant de partir : que l’inscription sur les listes électorales se fait avant la fin de l’année pour l’année suivante ; que les décisions ne se prennent jamais en réunion, mais après, lors d’un coup de fil ou un déjeuner d’affaires ; que le temps réel est en décalage de 15 à 30 minutes par rapport au temps affiché sur les cadrans ; que je dois amener un chéquier chez le médecin, en Allemagne la facturation se fait directement auprès de l’assurance.

- Un conseil à donner à une personne qui va venir s’installer en Aquitaine dans des circonstances similaires aux miennes :

Apprenez la langue.
Oubliez vos préjugés.
Habituez vous au fait que tout le monde ne pense pas comme vous, soyez ouvert aux idées nouvelles.
N’oubliez pas votre culture et votre savoir faire, le mélange fera la richesse de vos échanges.
Invitez vos nouveaux voisins à diner, c’est la meilleure façon de faire connaissance.
N’invitez jamais un Français au petit déjeuner, il vous prendra pour un fou.
Ne vous enfermez pas dans votre communauté.

0 commentaire(s) Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.