Voyages en français

MiroirsAdoptez une démarche interculturelle

Vous avez décidé de partir à l’aventure, à la rencontre des Français et des Aquitains. Cette partie "interculturelle" des MIROIRS vous invite à préparer au mieux votre séjour afin que la France, ce pays "étranger", soit moins "étrange".

Commencez dès à présent à vous ouvrir à l’étonnement et à la réflexion en réalisant ce parcours en plusieurs étapes. Vous y trouverez matière à répondre à quelques questions ...

Lire l’article et répondre au sondage : Chez vous, comment ça se passe ?

Tapez un mot pour en connaître le sens :

Chez vous, comment ça se passe ?

"C’est la surprise, l’étonnement qui nous oblige à évoluer." Edgar Morin

Chez vous….Chez nous….

Le voyage commence par une réflexion sur son pays, sa culture, soi-même ....

Donnez-vous cinq minutes pour répondre à notre sondage (colonne de droite). Il s’agit de questions que l’on ne se pose pas souvent car elles nous paraissent "évidentes" lorsque l’on est chez soi. Mais le sont-elles vraiment ?

A vous de nous le dire !

On ne mesure pas toujours avant de l’avoir expérimenté, les difficultés que l’on rencontre lorsqu’on part vivre dans un pays étranger !

Répondez au sondage (colonne de droite) et regardez les résultats.

Certains de vos visiteurs étrangers ont été étonnés par des habitudes, des coutumes, des réalités de votre pays ?
Ils vous ont posé des questions "étranges" car il vous semblait que c’était "partout pareil" ? Ils vous ont appris des choses sur votre propre pays ?

¿Cómo es en tu país ? What’s it like at home ? Come funziona da voi ? Wie ist das bei Ihnen ?

3 commentaire(s) Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.

  • Chez vous, comment ça se passe ? 28 octobre 2013 18:51, par Nicolas

    Bonjour tout le monde !

    Je voulais rajouter que lorsque j’enseignais le FLE à des apprenants péruviens, j’ai parfois dû rechercher des informations, notamment pour certaines personnes désireuses d’effectuer un séjour touristique en France... et très sincèrement, j’ai été plus que surpris par certains justificatifs demandés (que certains Français auraient d’ailleurs beaucoup de mal à montrer, selon moi... !).
    Voici ce qui m’a le plus étonné :

    " ORIGINAL + PHOTOCOPIE : Justificatifs relatifs à la situation socio-professionnelle et aux ressources du demandeur de visa :
    a)pour les salariés : certificat de travail, attestation de congés, 3 derniers bulletins de salaires et 3 derniers relevés bancaires (compte courant et/ou épargne)
    b)pour les retraités : 3 derniers reçus de pension et 3 derniers relevés bancaires (compte courant et/ou épargne)
    c)pour les commerçants et entrepreneurs : inscription au registre du commerce authentifiée, attestation d’immatriculation, 3 derniers relevés de compte bancaire (compte courant et/ou épargne), déclaration de revenus et paiement des impôts
    d)pour les professions libérales : inscription à l’ordre professionnel, carte professionnelle et 3 derniers relevés bancaires (compte courant et/ou épargne)
    e)pour les demandeurs sans emploi à charge de leur parents (y compris les étudiants mineurs ou majeurs) : acte de naissance original et copie + attestation de prise en charge + justificatifs de ressources de la personne qui assure qui assure la prise en charge dans le pays de résidence + relevés bancaires (compte courant et/ou épargne) des parents + acte de naissance + inscription scolaire ou universitaire. La présence du parent ou des parents qui ne voyagent pas est obligatoire. "

    Mais, heureusement, les choses devraient bientôt changer pour les Péruviens et les Colombiens, voulant faire du tourisme en Europe, puisque le visa ne sera a priori plus exigé dans le futur (bientôt..., mais quand exactement ? !...)...

    Et ce n’est qu’un exemple, qui illustre bien le côté très contraignant de la paperasse administrative... Je pourrais vous en citer bien d’autres, mais ce serait, d’après moi, démoralisant et décourageant ! En effet, pour avoir pas mal bougé, je peux vous certifier que TOUS LES PAYS sont, " administrativement parlant ", contraignants.

    Mais, finalement, côtoyer des personnes de langues et de cultures différentes est tellement enrichissant que cela efface beaucoup de côtés négatifs...

    À bientôt à toutes et à tous !

    Bien cordialement,

    Nicolas.

  • Chez vous, comment ça se passe ? 25 octobre 2013 12:11, par AC

    Merci Nicolas de ces remarques. Je crois que tout ce qui est paperasse administrative devient d’autant plus complexe dans une culture et une langue étrangère car elles obéissent à des logiques qui ne sont pas les nôtres et qui ne nous paraissent du coup pas du tout logique. Par exemple quand on nous demande un RIB, ce qui est si familier en France, on a du mal à en obtenir en Espagne ... Dans notre rubrique PORTRAITS, Paz de son côté, tu pourras l’écouter, trouve que la paperasse française est très complexe !

    Sinon, de ton côté, quand tu as voyagé à l’étranger, certaines personnes t’ont-elles posé des questions "étranges" car il te semblait que c’était "partout pareil" ? T’ont-ils incité à aller chercher puis découvrir des informations sur ton propre pays ?

  • Chez vous, comment ça se passe ? 24 octobre 2013 16:36, par Nicolas

    Bonjour à toutes et à tous !

    En ce qui me concerne, mon arrivée, ainsi que mon installation dans le pays où j’habite actuellement (l’Espagne) se sont bien passées, mais d’un point de vue administratif, je ne peux pas en dire autant... Comme quoi, l’Administration, partout dans le Monde, est à la fois "rigide" et "insouciante du moral et de la santé mentale de ses administrés"... En effet, je me suis parfois senti "abandonné" par l’Espagne, notamment pour l’obtention de mon NIE, ainsi que (et surtout, d’ailleurs...) par la France, ce qui est encore plus décevant... Mais bon, selon moi, il ne faut voir que le bon côté des choses : L’Espagne est un pays fantastique et les gens y sont vraiment très accueillants, chaleureux et agréables.

    En conclusion, même si j’aime bien la France et malgré ce manque d’accompagnement administratif, je ne regrette pas du tout mon choix d’être revenu dans le Monde hispanique (en plus d’être français, je suis aussi péruvien...).

    Cordialement,

    Nicolas.