Voyages en français

MiroirsAdoptez une démarche interculturelle

Vous avez décidé de partir à l’aventure, à la rencontre des Français et des Aquitains. Cette partie "interculturelle" des MIROIRS vous invite à préparer au mieux votre séjour afin que la France, ce pays "étranger", soit moins "étrange".

Commencez dès à présent à vous ouvrir à l’étonnement et à la réflexion en réalisant ce parcours en plusieurs étapes. Vous y trouverez matière à répondre à quelques questions ...

Lire l’article et répondre au sondage : Chez vous, comment ça se passe ?

Tapez un mot pour en connaître le sens :

Identité, identités

La réalité de chaque individu est complexe.

Personne n’est le "résumé" de sa culture nationale. Nous agissons, nous pensons, nous sommes en fonction des multiples influences qui nous ont marqués.

L’écrivain Amin Maalouf a écrit un essai où il se propose d’ « essayer de comprendre pourquoi tant de personnes commettent aujourd’hui des crimes au nom de leur identité religieuse, ethnique, nationale ou autre ». Dans ce livre intitulé justement « Les Identités meurtrières » (Le Livre de poche, 1998), il part de sa propre histoire. Lui-même est libanais et installé en France depuis 1976. Sa langue maternelle est l’arabe et il écrit en français. Et comme beaucoup d’autres, au fond de lui-même, il est ces plusieurs identités entre lesquelles il refuse de choisir.
Selon lui, l’identité, ce qui simplement « fait que je ne suis identique à aucune autre personne », est composée d’une foule d’éléments : appartenance religieuse, nationale, ethnique, linguistique, cette liste étant « virtuellement illimitée ». Amin Maalouf insiste sur la complexité des mécanismes de l’identité. Notre identité n’est pas immuable et ses composantes peuvent varier en fonction de nos histoires et de l’Histoire.

Établissez une synthèse de votre propre identité culturelle. Aidez-vous des fiches pédagogiques ci-dessous en fonction de votre niveau de français. Vous ajouterez, si vous le désirez, d’autres facteurs déterminants de votre personnalité.

À votre avis, à part notre appartenance nationale, quels sont les autres facteurs qui jouent un rôle important dans la construction de notre identité ?

Participez à notre sondage (colonne de droite), regardez les résultats et partagez vos réflexions dans les commentaires !

Identity, identities - Was macht Identität aus ? - Identità - Identidad, identidades

5 commentaire(s) Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Commentaire audio
  • Attendez la fin du téléchargement de votre commentaire audio puis n’oubliez surtout pas de le sauvegarder avant de lancer la prévisualisation, sinon votre enregistrement sera perdu.

    Pour voir cette partie de la page, assurez-vous d'avoir le player flash dans sa version 11.1.0 ou supérieur...

Inscrivez-vous sur le site pour vous abonner à ce fil de discussion et recevoir les réponses à votre commentaire : s'inscrire.

  • Identité, identités 28 octobre 14:37, par Ana

    L’identité d’une personne est un phénomène étudié par les sociologues depuis longtemps et, avec la globalisation, est devenu de plus en plus un sujet d’importance pour les gens. L’appartenance nationale est, peut-être, un des facteurs qui jouent un rôle décisif dans la création d’une identité. Mais n’est pas le seul. L’identité est un mélange de facteurs, en effet, la famille, l’entourage, l’éducation, la langue et même les personnes avec qui nous avons des relations font partie de notre identité.

  • Identité, identités 28 octobre 14:34, par Belen

    L´identité personnelle est un sujet assez complexe à définir, d`après ce que j´ai remarqué dernièrement.
    À mon avis, le lieu de naissance, le lieu où l´on habite la plus part de l´enfance et l´adolescence, la religión, le collège et surtout la famille, les personnes qui t´enseignent tout vont influencer et determiner ton identité.
    Certains de ces facteurs, comme la religión sont en train de perdre la force parmi les jeunes, spécialement dans les pays occidentaux. La religión catholique n´a pas autant de suivants comme d´autres religions à l´actualité, même si dans quelques églises on peut trouver un nombre assez grand de jeunes dans la messe, la grande mayorité de jeunes ne croient pas à un Dieu.
    Un autre facteur qui n´est plus clair d´influencer l´identité est le sentiment de patriotisme, d´appartenance à un pays. De plus en plus, l´origine de nos jeunes est plus variée, car les familles proviennent de milieux très différents et c´est pour cela que leur sentiment de patriotisme est en train de dispparaître. On pourrait même dire que ce sentiment dispparaît aussi parmi une grande partie de jeunes espagnols, ils ne s´interessent pas à cela.
    En bref, notre identité va se former à partir des facteurs qui sont communs pour tous mais que nous ne pouvons pas contrôler et qui changent en rapport avec la société et le passage du temps.

  • Identité, identités 27 octobre 20:30, par Mohamed

    La construction de l´identité est un phénomène dynamique et continu. on peut pas nier que le lieu de naissance, la culture et la religion sont des facteurs qui construisent l´identité de l´individu, mais il y a d´autre encore plus important et qui peuvent modifier les caractéristique individuelle predeterminé par les élément deja cité, il s´agit de l´expérience personnel due a l´interaction avec les autres.
    Identité de l´individu est un processus dynamique qui se déroule a travèrs le parcours de chacun et son histoire personelle, ce n´est donc que une interaction de l´etre humain avec le mileu.

  • Identité, identités 7 février 20:00

    C’est vrai qu’il n’y a rien de plus mouvant que l’identité et pourtant on naît bien quelque part ("Né quelque part" est le titre d’une très belle chanson de Maxime Le Forestier), on est bien aussi ce que l’on est et ce que l’on est est, à mon avis, le résultat de constantes et de changements liés aux facteurs dont parle José Emilio.
    Parfois, je me demande de quoi est constituée cette base sur laquelle nous nous construisons et dans quelle mesure nous sommes conditionnés par ces facteurs. De Gaulle comparait les Français à des veaux... José Emilio ne nous veut pas fourmis... Quelle est la part de l’animal en nous :) ???
    Patrick

  • Identité, identités 6 février 19:41, par José Emilio

    Chaque personne est le résultat des événements de sa vie, de sa culture, de l’environnement, de ses relations avec d’autres personnes. Un résultat qui n’est pas fixé, qui est toujours soumis à un processus de change. L’appartenance à une communauté est un des éléments qui contribuent à ce processus, mais cette appartenance ne peut pas être une barrière à l’épanouissement de l’individu. On ne doit pas agir comme si on était des fourmis qui sortent de la fourmilière à la queue leu leu pour y rapporter ce dont la reine a besoin.